Repenser le fonctionnement de la restauration moderne, revenir à une saisonnalité des produits tout au long de l’année et miser presqu’exclusivement sur le circuit-court : tel est le parti pris du Caboulot de la Sérendipité, ce restaurant végétarien et fourneau économique en place depuis 2017, à Nîmes. La preuve qu’un autre monde est possible.

Dans cette cantine végétarienne, installée rue Reboul, le client n’a qu’une seule proposition par jour : une entrée, un plat et un dessert réalisés sur les bases des produits du coin. Exemple du moment :  carpaccio de betteraves aux noisettes, gâteau de courgettes, lentilles, fêta, boulgour à la tomate et crème citron vert orange. Ou bien encore panna cotta de pélardon, carpaccio de courgettes au parmesan et oignons rouges, salade de pois chiches à la libanaise, boulgour tomaté et courgettes, bol Thaï, bouillon au combava, nouilles de riz, patate douce, protéines de soja, tomate et herbes fraîches, gâteau à la semoule à la fleur d’oranger, crumble d’abricots noisettes et fève tonka….

Aux fourneaux, Cédric, le chef, prend un véritable plaisir à jouer et marier les produits et ingrédients pour concocter une cuisine à quatre temps en respectant un « cahier des charges » propre au Caboulot : faire bon et pas cher, et souvent, bio. Ce restaurant se définit comme un « fourneau économique ». À midi, vous débourserez 15 euros pour la formule entrée, plat, dessert. Ajoutez deux à trois euros de plus pour le repas du soir !

Côté déco, l’équipe a mise sur du sobre et du convivial : toutes les tables se touche, histoire de rapprocher les consommateurs, même si avec les mesures sanitaires du moment, une table sur deux reste libre.

Le Caboulot de la Sérendipité s’inscrit clairement comme une adresse militante d’une nouvelle manière de manger, raisonnée, respectueuse de l’environnement comme des hommes, ceux qui font l’agriculture et ceux qui la savourent. Illustration avec la carte des vins, où vous dégusterez les cuvées de la famille Julian, précurseur des vins natures dans le Gard, à des prix très accessibles. Ce modèle réfléchi inspire de plus en plus par les temps qui courent. Comme le commente son patron en souriant, Julian : « Ici on n’a pas attendu le coronavirus pour repenser le monde d’après ! »

26 rue Jean Reboul 30900 Nîmes
04 66 23 02 12.

Ouvert le lundi à partir de 19 h 30. Du mardi au vendredi : 12 h 14 h et 19 h 30 – 22 h.
Fermé samedi et dimanche.