C’est un fait majeur : trouver une bonne pizza n’est pas chose si aisée, même si, me direz-vous, il existe à peu près autant de pizzerias au km carré dans notre Hexagone que de bar PMU, c’est dire.

Mais à Nîmes, il y a bien (au moins) une bonne adresse que les amateurs de pizzas ne peuvent ignorer, et elle se nomme la Locanda. À deux pas de la Maison Carrée, cette adresse respire Naples et le sud de l’Italie, de la porte d’entrée jusqu’au comptoir. Sans en faire des tralalas, la Locanda est une adresse qui, avant tout, régale ses hôtes avec simplicité et honnêteté : la mozzarella est de la vraie mozzarella et les feuilles de basilic posées sur les pizzas y sont fraiches. Question saveurs, ça fait une sacrée différence au moment de déguster.

Mais surtout, ici, la Pizza napolitana est reine et elle s’y pratique dans les règles de l’art. Sa pate s’y repose durant 24 h minimum (pouvant aller à 36 heures) avant de passer dans les mains de l’expert Manu, une quinzaine d’années d’expérience au compteur, qui maîtrise l’art et la manière. C’est que, inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, en 2017, l’art du pizzaiolo napolitain est ici pris très au sérieux et il n’est pas question d’y faire entorse. Nos papilles, qui cultivent un faible pour la margherita, les en remercient d’ailleurs. Pour une note un peu plus épicée, la Diavola fera l’affaire.

Les trois associés, Manu, Mimo et Élise, ont donné naissance à La Locanda il y a sept ans, qui depuis ne désemplit que rarement.  « Ici c’est l’Italie : c’est simple et convivial. »

NB. Petite précision : la pizza napolitana se distingue de la pizza romaine par sa pâte souple et légère. Si vous préférez les pizzas à pâte épaisse et relativement dure, ce n’est sans doute pas ici que vous trouverez votre bonheur…

12 rue de la Maison Carrée, 30 000 Nîmes
Du mardi au samedi, midi et soir. Fermé dimanche et lundi.
Réservations conseillées.